Terre des Hommes Suisse recommande le double NON

Comme membre de l’Observatoire romand du droit d’asile et des étrangers (ODAE), TdH encourage à voter contre l’initiative pour le renvoi des étrangers et contre le contre-projet soumis au peuple le 28 novembre 2010.

« La responsabilité des problèmes sociaux en Suisse a été constamment attribuée aux étrangers et aux étrangères. L’initiative pour le renvoi des étrangers criminels se cristallise encore sur eux en exigeant le renvoi de celles et ceux qui sont entrés en conflit avec la loi. Pour atteindre ce but, des mesures sont proposées qui sont clairement en contradiction avec les garanties données par un Etat de droit ainsi que par le droit international. »

Les initiants veulent faire croire que le taux de criminalité va baisser et qu’ainsi l’on protègera les valeurs suisses. La législation actuelle permet déjà d’expulser les criminels condamnés. Des durcissements supplémentaires du droit d’asile et des étrangers auraient surtout pour effet de rendre encore plus précaire la situation déjà difficile des migrantes et des migrants.

Pour toute information complémentaire

www.odae-romand.ch

www.beobachtungsstelle.ch/index.php?id=337&L=1