Dans nos pays d’action, les enfants s’engagent pour l’environnement

Dans nos pays d’action, les enfants s’engagent pour l’environnement

Depuis 30 ans, Terre des Hommes Suisse mène ici et là-bas un programme d’éducation à la solidarité et aux Droits de l’enfant en vue d’un développement durable. Les enfants et les jeunes sont sensibilisés notamment au vivre-ensemble, à la citoyenneté mondiale et au respect de l’environnement.

 

En Suisse et à l’international, nous avons développé des programmes et des projets en lien avec l’environnement qui impliquent les enfants dans des actions concrètes pour un monde plus juste et plus durable et nous vous invitons aujourd’hui à en apprendre davantage sur ces initiatives primordiales afin de permettre aux enfants et aux jeunes de grandir dans un monde où les droits de l’enfant sont respectés.

Au Brésil, dans l’état du Bahia où nous sommes présent-e-s, il y a peu de politiques publiques de préservation de l’environnement : l’eau est de mauvaise qualité et les terres subissent un appauvrissement important. Dans ce contexte, nos partenaires mènent des actions axées sur l’éducation et la participation des enfants en lien avec la conservation de la forêt, la reforestation et la gestion des sols afin de garantir une qualité de vie aux enfants, aux jeunes et aux adultes.

Au Sénégal, un projet d’éducation au développement durable est actuellement en phase pilote. Nommé « YOONU ËLLËG » ou « Chemin de l’Avenir », ce projet développe des initiatives qui permettent aux enfants de prendre soin de la terre tout en apprenant de manière ludique à calculer, à observer le monde et à partager équitablement les ressources. De plus, avec un programme de permaculture mis en place directement dans l’école, les enfants apprennent à cultiver la terre respectueusement tout en apprenant le recyclage et la gestion des déchets.

En Colombie, nos partenaires sont répartis sur l’ensemble du territoire national. Sur la côte caraïbe et au Sud-Ouest, nous apportons notre soutien aux actions et campagnes menées par les enfants, adolescent-e-s et jeunes. Par exemple, à Cali, notre partenaire mène des campagnes environnementales dans six communes de la région. Cette année, des événements ont également eu lieu le 22 avril pour célébrer le Jour de la Terre.

En Inde, en plus des célébrations de la Journée mondiale de l’environnement, de la Terre et de celle de l’eau avec des campagnes de communication, des affiches et du théâtre de rue, les enfants sont sensibilisés aux droits écologiques et à différentes mesures pour préserver l’environnement comme diminuer l’utilisation du plastique. De plus, des groupes d’enfants et de jeunes travaillent sur le développement de jardins, la sensibilisation des communautés par rapport au plastique, aux économies d’énergie ou à la protection de la forêt. Le 10 juin a également eu lieu un webinaire sur le développement durable et la protection de l’environnement.

En Bolivie, le programme d’Éducation à la solidarité et au développement durable vise à ce que les enfants deviennent acteurs de changement pour un monde durable et solidaire. Nous développons pour cela du matériel éducatif qui traite du changement climatique. De plus, cinq groupes de jeunes ont développé des projets pour promouvoir un développement durable auprès de leurs communautés, notamment par la reforestation, la diminution des effets de la pollution minière à Potosi et la création de pots en carton recyclé.

En Haïti, de par les caractéristiques de la région et le réchauffement climatique, les catastrophes naturelles sont intenses et fréquentes. Auprès d’un de nos partenaires, les enfants apprennent à réagir et à se protéger face aux aléas climatiques tout en essayant de préserver leur environnement pour lutter contre le réchauffement climatique et se créer un environnement plus sain. Ils agissent concrètement par des actions de nettoyage des rues et sources d’eau ou cultivent des potagers.

Au Pérou, des projets sont menés pour promouvoir un environnement sain et durable. Les enfants ont eux-mêmes pris plusieurs initiatives en lien avec la préservation de l’environnement, notamment dans la région de Madre de Dios qui bénéficie d’une riche bio-diversité. Les enfants ont participé à des actions de collecte de déchets, l’élaboration de jardins scolaires ainsi que des ateliers sur les fertilisants et au projet « Amélioration et utilisation adéquate pour la consommation de l’eau par les enfants et les adolescents ».

En Suisse, depuis 12 ans, nous menons avec l’association Terragir le programme d’énergie solidaire Robin des Watts dans les écoles de Suisse romande. Les élèves font la chasse au gaspillage d’énergie dans les bâtiments scolaires et à la maison et avec le soutien des communes, le montant correspondant aux économies d’énergie dégagée permet d’améliorer qualité de l’éducation dans des écoles en Inde ou au Pérou. En mars 2021, 60 élèves de l’école de Renens ont sensibilisé leurs pairs et 27% d’énergie pendant leur semaine d’action ont pu être économisé ! Par exemple, en baissant la température de la chaudière, la consommation a diminué entre 19 et 31% selon les bâtiments, soit 4460 kWh. Cela représente 1 tonne de CO2 non-émis soit l’équivalent de l’absorption de 6 arbres sur un 1 an ! Cette mobilisation permettra d’équiper des centres éducatifs en Inde avec des panneaux solaires.