MARCHER POUR L’INDE : AGIR POUR UNE ÉDUCATION DE QUALITÉ POUR LES POPULATIONS LES PLUS DÉFAVORISÉES

MARCHER POUR L’INDE : AGIR POUR UNE ÉDUCATION DE QUALITÉ POUR LES POPULATIONS LES PLUS DÉFAVORISÉES

Cette année, les enfants et leurs familles marcheront en faveur de nos projets en Inde. Sixième puissance économique mondiale, le pays apparait comme l’une des économies à la croissance la plus rapide du monde, alors que paradoxalement, 21% de la population vit en-dessous du seuil de pauvreté (1,90 $/jour). Les femmes, les enfants et de manière générale, les populations appartenant aux castes inférieures, dont les populations tribales, sont les premières victimes de la paupérisation. L’Inde est également le pays où il y a le plus d’enfants travailleurs exerçant des métiers le plus souvent dangereux pour leur santé et sont ainsi privés d’une scolarité, les enfermant dans le cercle de la pauvreté. 

 

Comme chaque année depuis 30 ans, Terre des Hommes Suisse Suisse [ci-après TdH Suisse] propose des animations pédagogiques aux écoles genevoises et de France voisine, ceci dans le but de sensibiliser les enfants aux questions de droits de l’enfant et de développement durable.

Près de 30’000 écoliers âgés de 4 à 13 ans découvrent le quotidien d’enfants vivant dans le Jharkhand, un des états les plus pauvre du pays où la qualité de l’éducation n’est pas toujours au rendez-vous et où les familles dépendent fortement de l’agriculture. Dans ce contexte précaire, la période de la Covid-19, durant laquelle les écoles ont fermé pendant deux ans, a mis à mal la scolarité des enfants et l’économie des familles. Les élèves du Grand Genève comprennent que grâce aux actions de l’association RDA (Rural Developement Association) pendant la pandémie, les enfants des zones rurales ont eu la chance de bénéficier de soutien scolaire. Outre la continuité de l’éducation de ces enfants, les classes des professeurs données par RDA ont évité le décrochage scolaire de nombreux enfants et les mariages précoces de certaines jeunes filles. Les enfants d’ici découvriront également comment les enfants de l’Inde s’engagent, à travers les clubs d’enfants, pour le respect de leurs propres droits et sensibilisent à leur tour leur entourage sur le respect de l’environnement et la préservation de l’eau. 

Pour accompagner ses animations, TdH Suisse produit des compléments pédagogiques. Deux fiches à destination des élèves de 5 à 7 ans et de 8 à 12 ans sont créées pour que les enfants approfondissent avec l’enseignant-e les thématiques abordées lors de l’animation en classe. Le programme de sensibilisation de TdH Suisse s’inscrit dans le Plan d’études romand, en particulier en Sciences humaines et sociales (géographie et citoyenneté) et en Formation générale (vivre ensemble, interdépendances, environnement) et permet de développer des capacités transversales telles que la pensée créatrice, la démarche réflexive, la participation et la collaboration. Par ailleurs, il favorise l’acquisition ou le renforcement des compétences EDD comme la pensée critique, la réflexion éthique et la capacité d’action.

UNE MARCHE DE L’ESPOIR TANT ATTENDUE !

Au-delà la sensibilisation sur les notions de solidarité et de développement durable, les animations en lien avec la Marche de l’espoir sont une occasion pour les enfants d’ici de se mobiliser en faveur d’enfants ailleurs pour lesquels les conditions de vie ne sont pas toujours favorables au bon développement des enfants et au respect de leurs droits, comme l’éducation, par exemple. Chaque kilomètre parcouru permettra de soutenir les projets des 8 associations partenaires de TdH Suisse en Inde.

Après deux années d’absence sur les quais du Mont-Blanc, Terre des Hommes Suisse se réjouit d’accueillir à nouveau enfants et familles et compte plus que jamais sur la solidarité de chacun et chacune. 

 

L’ÉDUCATION AVANT TOUT

En ligne avec la cible 4.7 (ODD 4) de l’Agenda 2030, Terre des Hommes Suisse considère l’éducation à la citoyenneté mondiale, l’éducation aux droits l’enfant et l’éducation à la solidarité comme des contributions à l’éducation en vue d’un développement durable intrinsèquement liées entre elles. Ensemble, ces approches éducatives développent chez les apprenant-e-s, en Suisse comme dans nos pays d’action, les compétences nécessaires pour comprendre et agir face à des défis mondiaux qui s’articulent étroitement avec des enjeux locaux.

Ainsi, l’éducation de qualité pour tous les enfants (ODD 4), l’équité de genre (ODD 5), la réduction des inégalités (ODD 10), la lutte contre le réchauffement climatique (ODD 13), sont des axes centraux et apparaissent comme prioritaires pour TdH Suisse et les associations partenaires avec lesquelles elle travaille.

En lien avec le Plan d’études romand, TdH Suisse a à cœur d’impliquer et de former les enfants et les jeunes pour la contribution d’un monde plus juste, durable et solidaire. C’est pourquoi, depuis plus de 30 ans, l’association organise le Marche de l’espoir, plus grande manifestation de solidarité pour les enfants, par les enfants, sur son traditionnel parcours au bord du lac.