Cette année, marchez pour les droits de l’enfant en Haïti et pour l’environnement !

Cette année, marchez pour les droits de l’enfant en Haïti et pour l’environnement !

Chaque année depuis près de trente ans, la Marche de l’espoir réunit 4’000 enfants et jeunes accompagnés de leur famille à Genève pour une marche solidaire en faveur des enfants d’un pays d’action de Terre des Hommes Suisse. En 2020 et en 2021, compte tenu de la situation sanitaire, la Marche de l’espoir a été et est à nouveau digitale pour que chacun et chacune puisse marcher à son rythme, et de manière sûre, pour soutenir les droits de l’enfant.

 

Cette année, le pays mis à l’honneur pour la Marche est Haïti. Comptant plus de 11 millions d’habitants, cette île des Caraïbes sur laquelle Terre des Hommes Suisse est présente depuis plus de 30 ans est affectée par une extrême pauvreté et une grande vulnérabilité. En effet, 70% de sa population vit sous le seuil de pauvreté. Le pays et sa population vivent aujourd’hui un quotidien très difficile, constamment frappé par les aléas climatiques désastreux de cette dernière décennie, à l’image des cyclones et tempêtes qui frappent l’île comme ce fût le cas en août dernier, la déforestation très avancée du pays qui provoque glissements de terrain et inondations, et une instabilité politique grandissante.

Bien entendu, les enfants sont malheureusement également concernés par ces problématiques. Bien que la majeure partie de la population vit une réalité financière précaire, la plupart des écoles sont payantes, ce qui entrave grandement l’accès à l’éducation de nombreux enfants.

 

En Haïti, Terre des Hommes Suisse agit en faveur des droits de l’enfant et soutient les écoles dans trois domaines :

  1. Renforcer les connaissances et compétences des enfants face aux risques climatiques : Les enfants suivent des cours pour apprendre à se protéger lors des aléas climatiques.
  2. Rendre les enfants acteurs face aux enjeux de la dégradation de l’environnement : Dans chaque école, les enfants participent à des clubs et choisissent de travailler sur des thèmes en lien avec l’environnement et/ou la gestion des risques afin de sensibiliser leurs camarades et leur communauté.
  3. Former et accompagner les enseignant-e-s pour une éducation contextualisée et de qualité : Des manuels scolaires ont été créés pour former les enseignants aux droits de l’enfant et aux problématiques auxquelles sont confrontés les élèves au quotidien.

Ainsi, pour la 30ème édition de la Marche de l’espoir, nous vous invitons à marcher avec nous pour les droits de l’enfant en Haïti et pour l’environnement. Les fonds collectés pourront financer des projets auprès de nos partenaires dans ce merveilleux pays fort de multiples ressources et permettront aux enfants de mieux se protéger des risques climatiques, de soigner leur environnement et de bénéficier d’une éducation aux droits de l’enfant de qualité.

 

Nous vous remercions d’avance pour votre engagement et votre motivation !