RETOUR SUR LES CÉLÉBRATIONS DE LA JOURNÉE INTERNATIONALE DES DROITS DE L’ENFANT EN INDE

RETOUR SUR LES CÉLÉBRATIONS DE LA JOURNÉE INTERNATIONALE DES DROITS DE L’ENFANT EN INDE

Le 20 novembre dernier, journée internationale des Droits de l’Enfant, s’est montré particulièrement riche en activités et en manifestations en Inde, dans diverses régions du pays. De nombreux enfants bénéficiaires de nos programmes ont montré leur intérêt à promouvoir et à revendiquer leurs droits. Des concours de dessin et des actions de sensibilisation ont été organisés dans chaque région. 

 

Voici quelques exemples des projets et des actions qui ont été menés en cette journée.

 

Gwalior, Madhya Pradesh

 

Au Centre de Développement Intégré (CID), ce ne sont pas moins de 350 enfants qui ont participé à un concours de peinture sur les droits de l’enfant, organisé dans 12 centres d’éducation. Des programmes de sensibilisation ont eu lieu dans 11 écoles publiques de Gwalior. Au total, 940 jeunes et enfants, et 40 adultes ont participé à cette initiative. Une chaîne humaine a été formée par 60 enfants et 40 jeunes sur la route pour sensibiliser la population locale aux droits de l’enfant dans les communautés d’Indra Nagar et de Kishanbagh. 

Kolkata, Bengale occidental

 

Au Centre de Communication et de Services de Recherche pour le Développement (DRCSC), environ 150 enfants de la région ont également participé à un concours de dessin qui a été organisé pour sensibiliser le public aux droits de l’enfant et un discours a été prononcé sur « l’éducation, la protection et la participation des enfants ». Le documentaire « KOMAL » a été projeté et un numéro de ligne d’assistance téléphonique a été communiqué afin d’orienter les enfants sur la protection de l’enfance. 

 

Des rassemblements communautaires ont brandi des affiches sur les droits de l’enfant et des jeux de rue sur le thème du travail des enfants ont été lancés par des enfants et des jeunes. Ces actions ont permis à plus de 1’000 personnes d’être sensibilisés aux droits de l’enfant. 

Les membres du groupe de jeunes de la Path Welfare Society (PWS) ont invité des enfants à participer à divers jeux articulés autour de la thématique du respect des droit de l’enfant et leur ont distribué des collations. 161 enfants et 12 jeunes membres ont pris part à ce programme. 

Murshidabad, Bengale occidental

 

À Murshidabad, la Path Welfare Society (PWS) ont invité les enfants à jouer des scènes de pièces de théâtre autour des questions sociales tels que le mariage et le travail des enfants, enjeux auxquels cette région est confrontée. A l’occasion de cet événement culturel, les enfants ont pu s’entraîner à la récitation et la danse. Un concours de dessin a également été organisé pour les enfants sur le thème de l’environnement et des droits de l’enfant, et a été exposé au public. Au total, 103 enfants, 32 jeunes et 170 personnes de la communauté ont participé à ces activités. 

Ghatshila, Jharkhand

 

L’Association de développement rural (RDA) a réuni 45 enfants afin de participer à un concours de dessin en abordant des sujets tels que la protection de l’environnement, la protection contre la COVID-19 et les droits de l’enfant. Des matchs de football ont été organisés pour les filles et les garçons, auxquels ont pris part 10 équipes. Un rallye cycliste a permis à 400 enfants et 30 jeunes répartis en 5 équipes de sensibiliser 33 villages de cette région rurale. Des dépliants sensibilisant sur les droits de l’enfant ont été distribués et affichés sur les murs. Ce sont 3’400 personnes, dont 1’100 enfants, 300 jeunes et 2’000 adultes qui ont pu être sensibilisés sur les droits de l’enfant.

Alipurduar, Bengale occidental

 

Dans cette région, l’engagement des enfants et des jeunes dans les plantations de thé est une préoccupation majeure, c’est pourquoi l’Aide Rurale (RA) a rassemblé 60 enfants et 20 jeunes afin de sensibiliser le peuple contre le travail des enfants, en parallèle au concours de dessin.

 

Uttar Dinajpur, Bengale occidental

 

Des photographies de violations des droits de l’enfant prises par des enfants ont été exposées aux membres de la communauté de la Shripur Mahila-O-Khadi Unnayan Samity (SMOKUS).

 

Une réunion d’interface avec l’agent de protection de l’enfance du district a été tenue par les membres du groupe de jeunes afin d’identifier les risques auxquels les enfants de la région sont confrontés et soumettre leurs demandes à ce sujet. 

Des rassemblements ont été organisés par trois de nos partenaires (DRCSC, RURAL AID, SMOKUS) et des affiches ont été conçues sur les droits de l’enfant, la maltraitance des enfants, le mariage des enfants, etc…

Des performances de théâtre de rue et d’art dramatique ont été réalisées par des enfants et des jeunes membres de trois organisations partenaires (PWS, SMOKUS, DRCSC) soulevant les problématiques telles que le mariage des enfants, le travail des enfants, le décrochage scolaire, la Convention relative aux droits de l’enfant, etc…

ODISHA

 

Le Centre de recherche d’action et de documentation (CARD) a mis en place une exposition de peinture basée sur le thème des droits de l’enfant qui a impliqué 75 enfants et 35 jeunes, et a attiré environ 1’000 visiteurs. Des enfants et des jeunes bénévoles étaient présents pour répondre aux questions et distribuer des masques à l’entrée de la salle.

 

100 enfants et 25 jeunes ont également participé à un rassemblement munis de pancartes sur les droits de l’enfant attirant l’attention de 2’000 personnes.

TERRE DES HOMMES SUISSE EN INDE

 

Chiffres Clés (RA 2020) :
 
⦁ 48’500 bénéficiaires
⦁ 6 partenaires locaux
⦁ 347’700 CHF budget annuel programme

Terre des Hommes Suisse est active depuis 1995 en Inde avec un solide réseau de partenaires locaux.  Face à cette situation inédite de pandémie de la Covid-19, son approche globale consiste à travailler de manière conjointe sur la protection et l’accès à l’éducation. Smokus, Path Welfare Society, Rural Aid, CARD, RDA and CID forment un réseau solide, travaillant de manière intégrée sur la protection de l’enfance, la lutte contre la violence et l’exploitation, la protection spécifique des jeunes filles, la promotion des droits de l’enfant et des femmes, la lutte contre la migration à risque et l’accès à l’éducation adaptée aux enfants les vulnérables. Ainsi, l’action est menée dans les Etats du Bengale Occidentale, de l’Odisha, du Jharkhand et du Madhya Pradesh.