Découvrez l’Association Terre des Hommes Suisse UNIGE

Découvrez l’Association Terre des Hommes Suisse UNIGE

Découvrez les activités et le fonctionnement de l’Association Terre des Hommes UNIGE à travers le témoignage de de Maëlle, Présidente de l’Association depuis juin 2022.

Créée en septembre 2021, Terre des Hommes Suisse UNIGE est le fruit d’une volonté commune : aider dans la lutte pour la protection, la défense et la promotion des droits de l’enfant. Nous souhaitons donc, à notre échelle, apporter notre soutien à Terre des Hommes Suisse en sensibilisant notamment la communauté étudiante, par le biais d’articles, d’évènements organisés au sein de l’université mais aussi, en tant que bénévoles, lors de manifestations de plus grande ampleur.

 

Notre association compte actuellement plus de quarante membres, issus de tous horizons académiques et agissant dans les différents pôles qui forment TdH Suisse UNIGE : la rédaction d’articles, la communication, l’organisation d’évènements, la recherche et la création de partenariats et, depuis peu, les ressources humaines. En unissant nos différentes forces, notre engagement et notre enthousiasme, nous espérons tous et toutes apporter notre aide afin de protéger et de promouvoir les droits des enfants, ici comme là-bas.

 

 

Association Terre des Hommes Suisse UNIGE : Quelles sont les principales activités et quels sont leurs buts ? 

 

L’un de nos événement régulier est la projection de film en lien direct avec les droits de l’enfant. Les films sont soigneusement choisis en fonction des problématiques qu’ils traitent dans le but d’éveiller les consciences concernant les droits des enfants. Il s’agit d’un moyen efficace de sensibiliser et d’attirer un public hétérogène. En effet, tout le monde y est le bienvenu.

Par ailleurs, ces soirées sont suivies de discussions et de débats animé-e-s par des intervenant-e-s de qualité qui acceptent très volontiers de partager leur savoir et expérience dans ce domaine, ce qui nous aide à faire le pont entre le film et la réalité. Pour la diffusion du film “Lion” par exemple, qui traite des problématiques d’adoption et d’immigration Nord-Sud en Inde, nous avons eu la chance d’accueillir une personne juriste spécialisée dans le domaine de l’adoption, qui nous a non seulement éclairé sur des points juridiques mais qui a aussi partagé son expérience en tant que personne adoptée. Ces soirées questions-réponses avec le public donnent du sens à ce que l’on fait et sont précieuses à nos yeux. Un apéro convivial est également servi à la fin du film pour échanger librement et se rencontrer. En amont de ces projections se cache toute une partie de recherche de partenariat afin de faire vivre notre association. En effet, les boissons et petits snacks sont généralement le fruit de collaborations avec des marques éthiques et responsables suisses. Ce  moment post-film est idéal pour le pôle communication qui effectue des interviews et crée notamment des micros trottoirs.

En dehors des projections de film que nous organisons régulièrement, nous avons un autre événement que nous souhaitons mettre en place chaque année dorénavant ; il s’agit de la semaine des droits de l’enfant. L’événement se déroule au grand hall de l’Université de Genève. Le but de cette semaine est de sensibiliser un maximum de personnes aux droits des enfants et aux activités de Terre des Hommes Suisse via des stands interactifs et attrayants destinés, encore une fois, à un public hétérogène. Cette semaine est également un moyen pour faire connaître notre association. Pour notre première édition, nous avons plusieurs stands de sensibilisation accompagnés de thé ou café. Certains stands mêlaient quizz et sport comme par exemple une table de ping pong accompagnée de questions sur les droits de l’enfant. Nous avons également réfléchi à un concept de jeu de l’oie pour tester les connaissances des passants et un autre stand où nous avons mis en immersion les intéressés par des témoignages à écouter (via un casque) sur des enfants migrants. Pour finir cette semaine des droits des enfants nous avons organisé une soirée témoignages sur la question de l’asile, particulièrement sur le parcours migratoire des jeunes et sur leur droit d’être protégé tout au long du voyage. Plusieurs jeunes ont pu parler de leur histoire.. c’était une soirée riche en émotions ! 

 

 

Interview de Maëlle, Présidente de l’association Terre des Hommes Suisse UNIGE

 

Peux-tu te présenter et expliquer comment as-tu connu Terre des Hommes Suisse ? 

 

” Bonjour à toutes et à tous,
Je m’appelle Maëlle, j’ai 24 ans et je suis étudiante en Master en études africaines à l’Université de Genève et depuis juin, la nouvelle présidente de l’association Terre des Hommes Suisse UNIGE. 

J’ai tout d’abord connu Terre des Hommes Suisse en postulant pour être stagiaire au siège, à Genève. Ce sont véritablement les projets et valeurs de Terre des Hommes Suisse qui m’ont poussé à postuler.  J’ai donc participé à la sensibilisation “pré- Marche de l’Espoir” dans les écoles de Genève, deux années de suite. Sensibiliser les jeunes sur leurs droits, quelle chance extraordinaire !  Les droits à l’honneur ces années-là étaient : le droit à la protection, le droit à la participation et le droit à un environnement sain. Bien évidemment, si ces droits étaient à l’honneur, ils restent tout aussi importants que les autres droits défendus dans la Convention internationale relative aux droits de l’enfant.” 

 

Depuis quand fais-tu partie de l’association et quelles étaient les motivations à la création de Terre des Hommes Suisse UNIGE ? 

 

Je fais partie de l’association depuis sa création en 2021. J’ai d’abord été membre, puis responsable du pôle événementiel et enfin présidente depuis juin 2022. La création de l’association à l’Université de Genève a véritablement été motivée par l’envie de sensibiliser aux droits de l’enfant, non plus que les jeunes, mais aussi les étudiants. Finalement nous nous rendons compte, au travers du succès de nos différents événements, que la thématique des droits de l’enfant est transgénérationnelle et suscite un vif intérêt. C’est aussi ce qui fait la force de l’association, nous sommes toutes et tous curieux, motivé-e-s et investi-e-s pour apprendre et défendre au mieux les droits de l’enfant.” 

 

Site internet de Terre des Hommes Suisse UNIGE
Page Instagram
Page LinkedIn

 

Un grand merci à Maëlle pour son témoignage !
Terre des Hommes Suisse