Marcher pour Haïti : s’ouvrir au monde et agir pour un développement durable et solidaire

Marcher pour Haïti : s’ouvrir au monde et agir pour un développement durable et solidaire

En ligne avec la cible 4.7 (ODD 4) de l’Agenda 2030, Terre des Hommes Suisse [ci-après TdH Suisse] considère l’éducation à la citoyenneté mondiale (ECM), l’éducation aux droits l’enfant (EDE) et l’éducation à la solidarité (ES) comme des contributions à l’éducation en vue d’un développement durable (EDD) intrinsèquement liées entre elles. Ensemble, ces approches éducatives développent chez les apprenant-e-s, en Suisse comme dans nos pays d’action, les compétences nécessaires pour comprendre et agir face à des défis mondiaux qui s’articulent étroitement avec des enjeux locaux.

 

A cet égard, la lutte contre les inégalités (ODD 10), le changement climatique (ODD 13) et la préservation de notre maison commune– notre planète et son environnement écologique – constituent certainement un des défis majeurs de ce début de XXIème siècle. Comme le préconise le Plan d’études romand (PER), TdH Suisse est convaincue de l’importance de renforcer la formation générale des élèves au Vivre ensemble et à la compréhension des interdépendances sociales, économiques et environnementales. Tout en s’appuyant sur des connaissances, ces apprentissages favorisent l’ouverture aux autres et une attitude responsable et active en vue d’un développement durable et solidaire.

 

Ces objectifs sont le sens profond de la Marche de l’espoir, une manifestation solidaire de grande ampleur que TdH Suisse réalise dans le canton de Genève depuis 30 ans. Cette année, le pays à l’honneur est Haïti. Pays magnifique, riche d’histoire, de poètes et d’écrivain-e-s, Haïti est aussi un pays blessé qui se classe parmi les 25 pays les plus pauvres du monde en 2021. Il marque par la capacité de résilience de sa population, de ses enseignant-e-s et de ses enfants ; ces derniers ont soif d’apprendre et de grandir dans un monde meilleur. Alors que ce pays traverse une nouvelle crise politique, sanitaire et économique, cette petite île des Caraïbes positionnée sur deux plaques tectoniques a été frappée récemment par un nouveau tremblement de terre, puis d’une forte tempête, qui ont causé des milliers de victimes (2200 décès et 12000 blessés) et laissé des milliers d’autres sans abri. Enfin, alors qu’Haïti ne contribue quasiment pas au changement climatique, sa population en mesure quotidiennement les effets : le pays se situe en effet aux premières loges du dérèglement climatique.

Protéger son environnement pour protéger ses droits : les animations pédagogiques de la Marche de l’espoir 2021 

 

Comme chaque année, Terre des Hommes Suisse créé des animations pédagogiques en lien avec la Marche de l’espoir. Avec Haïti comme pays à l’honneur, les élèves genevois et de France voisine sont invités cette année à s’intéresser à cette petite île et à apprendre certaines de ses caractéristiques à partir de la thématique Protéger son environnement pour protéger ses droits. Grâce à ces animations, près de 30’000 écoliers et écolières âgé-e-s de 4 à 12 ans découvrent comment les enfants des écoles partenaires de TdH Suisse en Haïti sont formés pour rester en sécurité lors d’aléas climatiques et naturels. Par ailleurs, ces animations mettent l’accent sur la manière dont les élèves haïtiens se mobilisent en mettant en place des actions de protection de la nature dans le but d’évoluer dans un environnement sain et protecteur, et ainsi plus respectueux des droits de l’enfant.  

 

Pour accompagner ses animations, TdH Suisse produit des compléments pédagogiques. Deux fiches à destination des élèves de 5 à 7 ans et de 8 à 12 ans sont créées pour que les enfants approfondissent avec l’enseignant-e les thématiques abordées lors de l’animation en classe. Le programme de sensibilisation de TdH Suisse s’inscrit dans le Plan d’études romand, en particulier en Sciences humaines et sociales (géographie et citoyenneté) et en Formation générale (vivre ensemble, interdépendances, environnement) et permet de développer des capacités transversales telles que la pensée créatrice, la démarche réflexive, la participation et la collaboration. Par ailleurs, il favorise l’acquisition ou le renforcement des compétences EDD comme la pensée critique, la réflexion éthique et la capacité d’action.  

0001

Au-delà de proposer aux enfants d’ici de se montrer solidaires avec les enfants haïtiens en participant à la Marche de l’espoir, l’objectif de ces outils est d’encourager la promotion des droits de l’enfant et la participation des enfants à un monde durable. À partir d’une problématique présente dans un contexte concret (ici, les conséquences qu’ont les catastrophes naturelles et le dérèglement climatique en Haïti sur les droits de l’enfant, ODD 13), les élèves de la région franco-genevoise découvrent des enfants qui s’engagent et participent à apporter des solutions à cette problématique. Ainsi, les élèves sensibilisés prennent conscience qu’eux aussi peuvent agir, à leur échelle et selon leurs sensibilités.  Mettant en dialogue deux contextes différents (Haïti et la Suisse), les supports pédagogiques visent également à rompre les représentations qui tendent à opposer de manière binaire ces contextes. In fine, le dérèglement climatique a un impact sur l’ensemble des êtres vivants de la planète et pour la réalisation des droits de l’enfant. En contribuant chacun à leur portée, en modifiant leurs habitudes, et surtout en agissant dès le plus jeune âge, les enfants se révèlent être de véritables acteurs de changement pour un monde durable, aussi bien pour eux-mêmes que pour d’autres enfants ailleurs dans le monde.  

Une Marche de l’espoir digitale, mais pas moins solidaire !

 

La Marche de l’espoir réunit habituellement près de 12000 enfants et familles sur les rives genevoises du lac Léman. Tout comme en 2020, elle se déroulera cette année sous un format digital. TdH Suisse a à cœur de proposer aux genevois et genevoises, pour certain-e-s fidèles de longue date, une alternative leur permettant de continuer à s’engager en faveur des droits de l’enfant. Du 17 octobre au 20 novembre, les enfants pourront télécharger l’application Marche de l’espoir, organiser leurs propres activités sportives (marche, course, vélo, tournoi de foot, etc.) entre ami-e-s ou en famille, et cumuler les kilomètres parcourus avec le soutien d’adultes qui acceptent de les parrainer en leur promettant quelques francs par kilomètre. Les dons récoltés permettront aux écoles soutenues par TdH Suisse de poursuivre leurs actions et aux enfants de ces écoles de continuer à mettre en place des activités de protection de l’environnement et de leurs droits.

 

Informations : www.marchedelespoir.ch

Sonia Régnier et Anahy Gajardo

Terre des Hommes Suisse agit ici et là-bas pour la promotion des droits à l’éducation, à la protection et à la participation des enfants. Avec cette approche intégrée, TdH Suisse accompagne les acteurs et actrices de changement que sont les enfants et les jeunes afin de promouvoir un monde plus durable et solidaire, dans lequel les droits de l’enfant sont respectés.